Cristianne Rodrigues
Curator

Pris sur le vif

Tony HAGE

2016

MEP, Paris

Les années 1980 marquent un véritable tournant dans l’histoire de la mode. Cette décennie voit l’apparition fulgurante de jeunes créateurs qui, à l’instar de Jean Paul Gaultier, vont révolutionner leur métier en bousculant les conventions. Les défilés, jusqu’alors confidentiels, sont désormais conçus comme des spectacles. Le décor, l’éclairage, la musique, la chorégraphie : tout participe à une mise en scène flamboyante. Pour les plus expérimentés, c’est la consécration : en 1983, le Metropolitan Museum of Art de New York dédie pour la première fois une exposition à l’œuvre d’un créateur vivant : Yves Saint-Laurent.

Tony Hage est alors un jeune photographe passionné, capable de véritables acrobaties pour prendre sur le vif des figures de la mode et du cinéma. Depuis cette époque, cependant, l’ultra-médiatisation des personnalités du show-business – voire leur « icônification » – a créé des barrières insurmontables pour les photographes indépendants. Ce qui est vrai pour les fashion weeks l’est aussi pour le festival de Cannes. Au-delà de leur valeur documentaire, ces images témoignent donc d’une période révolue de l’histoire de la photographie de presse.

© Cristianne Rodrigues - Mentions légales
© Tony Hage © Tony Hage © Tony Hage
© Tony Hage © Tony Hage © Tony Hage © Tony Hage
© Tony Hage © Tony Hage © Tony Hage
© Tony Hage
© Tony Hage
© Tony Hage
© Tony Hage
© Tony Hage
© Tony Hage
© Tony Hage
© Tony Hage
© Tony Hage
© Tony Hage
© Cristianne Rodrigues - Mentions légales